IFSI-Epreuves de sélection

Conditions générales d’accès à la formation – Admission 2021 :

Selon l’arrêté du 13 décembre 2018 modifiant l’arrêté du 31 juillet 2009 relatif au diplôme d’Etat infirmier

Peuvent être admis en première année de formation au diplôme d’Etat infirmier les candidats âgés de dix-sept ans au moins au 31 décembre de l’année d’entrée en formation répondant à l’une des conditions suivantes.

Les candidats pouvant s’inscrire sur ParcourSup

Les candidats titulaires du baccalauréat ou de l’équivalence de ce diplôme.

Inscriptions sur la plateforme ParcourSup à partir du 20 janvier 2021 jusqu’au 11 mars 2021.

Les candidats pouvant se présenter aux épreuves de sélection

Les candidats relevant de la formation professionnelle continue, telle que définie par l’article L.6311-1 du code du travail, et justifiant d’une durée minimum de trois ans de cotisation à un régime de protection sociale à la date d’inscription aux épreuves de sélection.

La sélection comporte deux épreuves :

a. Un entretien portant sur l’expérience professionnelle du candidat

Un entretien de 20 mn est noté sur 20 points.

Il s’appuie sur la remise d’un dossier permettant d’apprécier l’expérience professionnelle, le projet professionnel et les motivations du candidat ainsi que ses capacités à valoriser son expérience professionnelle, et comprenant les pièces suivantes :

1° La copie d’une pièce d’identité ;

2° Les diplôme (s) détenu (s) ;

3° Les ou l’attestation (s) employeur (s) ou certificats de travail, ou les attestations pôle emploi (récapitulatif des périodes de travail et de sotuation) ou pièce attestant des 3 années de cotisation à un régime de sécurité sociale et attestations de formations continues ;

Pour les candidats non bacheliers ayant réalisé les épreuves de pré-sélection régionales : l’autorisation délivrée par l’ARS en 2018 ;

4° Un curriculum vitae ;

5° Une lettre de motivation.

b. Une épreuve écrite comprenant une sous-épreuve de rédaction et/ou de réponses à des questions dans le domaine sanitaire et social et une sous-épreuve de calculs simples.

L’épreuve écrite est notée sur 20 points. Elle est d’une durée totale d’une heure répartie en temps égal entre chaque sous-épreuve.

  • La sous-épreuve de rédaction et/ ou de réponses à des questions dans le domaine sanitaire et social, est notée sur 10 points. Elle doit permettre d’apprécier, outre les qualités rédactionnelles des candidats, leurs aptitudes au questionnement, à l’analyse et à l’argumentation ainsi que leur capacité à se projeter dans leur futur environnement professionnel.
  • La sous-épreuve de calculs simples est notée sur 10 points. Elle doit permettre d’apprécier les connaissances en mathématiques des candidats.

Une note inférieure à 8/20 à l’une des deux épreuves est éliminatoire.

Pour être admis, le candidat doit obtenir un total d’au-moins 20 sur 40 aux épreuves.

 

Nombre de places ouvertes pour la rentrée 2021 :

La promotion de 1ère année comptera 40 étudiants, prenant en compte :

– les places réservées pour les lauréats des épreuves de sélection antérieures ayant bénéficié du droit à reporter leur entrée de formation,

– les places ouvertes au titre des candidats relevant de la formation professionnelle continue, aides-soignants et auxiliaires de puériculture compris, est de : 10,

– les places réservées aux candidats retenus sur Parcoursup.

Les places non pourvues à l’issue des épreuves de sélection seront réattribuées aux candidats inscrits sur Parcoursup.

Epreuves de sélection pour les candidats relevant de la formation professionnelle continue :

Epreuve écrite : jeudi 25 mars 2021 à 09h30

Entretiens prévus : du jeudi 25 mars 2021 après-midi au vendredi 09 avril 2021 après-midi

Lieu : les épreuves de l’IFSI de l’EPSM de la Sarthe et du CH du Mans se dérouleront sur un même site soit à l’IFSI du CH du Mans – 198 avenue Rubillard à Le Mans

Ouverture des inscriptions au concours : lundi 25 janvier 2021

Clôture des inscriptions au concours : vendredi 5 mars 2021 (minuit)

 

Résultats d’admission des candidats relevant de la formation professionnelle continue :

Date des résultats d’admission : vendredi 07 mai 2021 à 16h00 (affichage à l’IFSI de l’EPSM de la Sarthe et sur le site de l’institut www.ifsi-chs-sarthe.fr et information par courrier).

Date de la pré-rentrée : mercredi 1er septembre 2021

Date de la rentrée : jeudi 2 septembre 2021

 

Dossier d’inscription aux épreuves de sélection – rentrée 2021 :

Ouverture des inscriptions au concours : lundi 25 janvier 2021

Clôture des inscriptions au concours : vendredi 5 mars 2021 (minuit)

Chaque candidat doit effectuer une pré-inscription sur le site – rubrique pré-inscription en ligne, sur la page d’accueil.

Votre pré-inscription doit obligatoirement être suivie d’un courrier nous adressant les pièces constitutives de votre dossier d’inscription (cf. « Information » dans la rubrique pré-inscription en ligne).

Pour être recevable, votre dossier doit être complet au plus tard le vendredi 5 mars 2021 (minuit), date de clôture des épreuves de sélection pour la région Pays de la Loire. En cas de difficultés, vous pouvez joindre le secrétariat au 02.43.78.56.37 ou 02.43.78.56.38.

A l’issue de votre pré-inscription, un mot de passe vous sera attribué. Il est important de le conserver pour tout contact ultérieur.

Montant des frais d’inscription : 99 euros, libellé à l’ordre du Trésor Public (en cas de désistement au épreuves de sélection, une retenue de 30 euros sera conservée afin de couvrir les frais administratifs de gestion).

 

Conditions médicales exigibles à l’entrée en formation

Il est indispensable d’être à jour des vaccinations exigées.

L’entrée en formation est conditionnée au respect des vaccinations règlementairement exigées.

Selon la réglementation en vigueur, l’admission définitive en formation préparatoire au Diplôme d’Etat Infirmier est subordonnée à la production au premier jour de la rentrée en formation, d’un certificat médical précisant que les vaccinations suivantes sont à jour :

  • Antidiphtérique,
  • Antitétanique,
  • Antipoliomyélitique,
  • Contre l’hépatite B, avec résultats du contrôle du taux d’anticorps anti HBS certifiant de l’immunité acquise.

Précision concernant l’immunisation contre l’hépatite B :

La sérologie s’effectue 6 à 8 semaines après le dernier vaccin contre l’hépatite B.

Concernant l’hépatite B : en référence à l’article L.3111-4 du code de la Santé Publique : « Avant leur entrée en fonction ou au moment de leur inscription dans un établissement d’enseignement, les personnes travaillant dans le secteur paramédical sont tenues d’apporter la preuve qu’elles ont subi les vaccinations exigées ».

Compte tenu des délais parfois importants du protocole de vaccination, il vous est conseillé de débuter celle-ci dès maintenant (Arrêté du 2 août 2013 fixant les conditions d’immunisation).

Schéma classique :

  • J0 – M1 – M6

Schéma rapide :

  • J0 – J7 – J 21 rappel à 12 mois
  • J0 – J 10 – J 21 rappel à 12 mois

Différentes situations :

1. La personne présente une attestation médicale même ancienne montrant des anticorps anti-HBs à une concentration AC antiHBs supérieure à ≥ 100 UI/l = immunisée (selon l’arrêté du 2 mars 2017 « Considérant les données scientifiques établissant que 85 % à 92 % des personnes vaccinées avec deux doses bénéficient d’une séroprotection et que seule la troisième dose permet d’assurer une protection au long cours »)

2. La personne ne présente pas d’attestation médicale, la concentration AC antiHBs est inférieure ou  égale à ≤ 100 UI :

a. La vaccination est menée à terme et documentée, la concentration AC antiHBs :

  • supérieure à ≥ 10 UI = immunisée
  • inférieure à < 10 = vaccination supplémentaire ou  dose additionnelleUne dose additionnelle de vaccin contre le virus de l’hépatite B est injectée. Un dosage des anticorps anti-HBs est effectué un à deux mois suivant cette injection ;La vaccination supplémentaire ne peut dépasser 6 doses.

    Si la concentration reste inférieure à < 10 =  la personne est non répondeur :

    Les personnes considérées comme non répondeuses à la vaccination peuvent être admises ou maintenues en poste, sans limitation des actes qu’elles sont amenées à effectuer dans le cadre de leur activité professionnelle, sous réserve de l’avis du médecin du travail ou de prévention. Elles sont soumises à une surveillance au moins annuelle des marqueurs sériques du virus de l’hépatite B.

    Les élèves ou étudiants considérés comme non répondeurs à la vaccination peuvent cependant être admis dans un établissement d’enseignement. Dans ce cas, ils sont soumis à une surveillance au moins annuelle des marqueurs sériques du virus de l’hépatite B.

b. La vaccination n’est pas menée à terme et/ou documentée la concentration AC antiHBs :

  • Compris entre ≥ 10 et ≤ 100 la personne finalise sont schéma vaccinal = immunisée
  •  Inférieure à < 10 la personne finalise son schéma vaccinal + sérologie 6 à 8 semaines après, si ≥ 10 = immunisé, si < 10 = vaccination supplémentaire.

3. Si la personne compris entre ≥ 10 et ≤ 100 et uniquement 2 vaccins : réaliser anticorps anti HBC (pour vérifier si la personne n’est pas porteuse chronique de la pathologie).

NB : les vaccins suivants ne sont pas obligatoires mais fortement recommandés pour les professions médicales et paramédicales : vaccins contre la rougeole, la coqueluche et la grippe. Il est important également de vérifier l’immunisation contre la varicelle.

  • Contre la tuberculose :Une vaccination par le BCG même ancienne sera exigée (Article R3112-4 du code de la Santé Publique). Sont considérées comme ayant satisfait à l’obligation vaccinale par le BCG :
  • Les personnes apportant la preuve écrite de cette vaccination
  • Les personnes présentant une cicatrice vaccinale pouvant être considérée comme la preuve de la vaccination par le BCG.